Traitté admirable de la solide vertu, laquelle n'est pas connuë des hommes de maintenant, puisqu'ils prennent la vertú apparente, au lieu de la reëlle, enseignée par Jesus Christ, tant par ces mots : Apprenez de moy, que je suis doux, debonnaire & humble de cœur, que par les autres enseignemens salutaires, qu'il a donnéz aux vrays chrêtiens... écrit en XXIV lettres à un jeun-homme, qui cherchoit la perfection de son âme. Elle luy enseigne, qu'elle consiste en la connoissance de soy-même & en la mortification de ses cinq sens naturelles. Premiere partie.... - (suivi de) : Deuxiesme partie. Qui enseigne le chemin assuré de paradis à tous ceux qui le voudront suivre sans feinte, sans fard & sans hypocrisie : meinant les hommes droit à Dieu sans l'entremise des hommes trompeurs qui n'ont plus que des vertus apparentes, qui trompent par malice ou par ignorance.... Escrite en XVIII lettres à diverses personnes aspirantes après la véritable vertu : leur monstrant, qu'icelle consiste au renoncement de la propre volonté, & en la mortification de leur nature corrompuë ; & comment il faut passer trois ponts pour arriver à la Jerusalem céleste. BOURIGNON, Anthoinette.
Traitté admirable de la solide vertu, laquelle n'est pas connuë des hommes de maintenant, puisqu'ils prennent la vertú apparente, au lieu de la reëlle, enseignée par Jesus Christ, tant par ces mots : Apprenez de moy, que je suis doux, debonnaire & humble de cœur, que par les autres enseignemens salutaires, qu'il a donnéz aux vrays chrêtiens... écrit en XXIV lettres à un jeun-homme, qui cherchoit la perfection de son âme. Elle luy enseigne, qu'elle consiste en la connoissance de soy-même & en la mortification de ses cinq sens naturelles. Premiere partie.... - (suivi de) : Deuxiesme partie. Qui enseigne le chemin assuré de paradis à tous ceux qui le voudront suivre sans feinte, sans fard & sans hypocrisie : meinant les hommes droit à Dieu sans l'entremise des hommes trompeurs qui n'ont plus que des vertus apparentes, qui trompent par malice ou par ignorance.... Escrite en XVIII lettres à diverses personnes aspirantes après la véritable vertu : leur monstrant, qu'icelle consiste au renoncement de la propre volonté, & en la mortification de leur nature corrompuë ; & comment il faut passer trois ponts pour arriver à la Jerusalem céleste.

Traitté admirable de la solide vertu, laquelle n'est pas connuë des hommes de maintenant, puisqu'ils prennent la vertú apparente, au lieu de la reëlle, enseignée par Jesus Christ, tant par ces mots : Apprenez de moy, que je suis doux, debonnaire & humble de cœur, que par les autres enseignemens salutaires, qu'il a donnéz aux vrays chrêtiens... écrit en XXIV lettres à un jeun-homme, qui cherchoit la perfection de son âme. Elle luy enseigne, qu'elle consiste en la connoissance de soy-même & en la mortification de ses cinq sens naturelles. Premiere partie.... - (suivi de) : Deuxiesme partie. Qui enseigne le chemin assuré de paradis à tous ceux qui le voudront suivre sans feinte, sans fard & sans hypocrisie : meinant les hommes droit à Dieu sans l'entremise des hommes trompeurs qui n'ont plus que des vertus apparentes, qui trompent par malice ou par ignorance.... Escrite en XVIII lettres à diverses personnes aspirantes après la véritable vertu : leur monstrant, qu'icelle consiste au renoncement de la propre volonté, & en la mortification de leur nature corrompuë ; & comment il faut passer trois ponts pour arriver à la Jerusalem céleste.

à Amsterdam, chez Pierre Arents, 1676-1678, 2 vol. in 12, de 12ff. 256pp., & 12ff. 324pp. 2ff. pl. veau brun époque, reliures différentes, la première à dos entièrement orné au petit fer avec coiffes usées, la seconde dos orné de caissons dorés, en partie frottée, avec tache d'huile en marge int.

Un des rares exemplaires complet des deux parties parues à 2 ans d'intervalle. ¶ Caillet n° 1564 - Pas dans Dorbon - cat. CCFR (seul l'exemplaire de la BNF est complet des deux parties).

Item #21313

Prix: 800.00 €  autres monnaies

Voir tous les articles dans Religions
Voir tous les articles par ,