Des aliénés, Considérations 1° sur l'état des maisons qui leur sont destinées tant en France qu'en Angleterre, sur la nécessité d'en créer de nouvelles en France et sur le mode de construction à préférer pour ces maisons; 2° sur le régime hygiénique et moral auquel ces malades doivent être soumis; 3° sur quelques questions de médecine légale ou de législation relatives à leur état civil. FERRUS, Guillaume Marie André.

Des aliénés, Considérations 1° sur l'état des maisons qui leur sont destinées tant en France qu'en Angleterre, sur la nécessité d'en créer de nouvelles en France et sur le mode de construction à préférer pour ces maisons; 2° sur le régime hygiénique et moral auquel ces malades doivent être soumis; 3° sur quelques questions de médecine légale ou de législation relatives à leur état civil.

Paris, chez Madame Huzard, 1834, in 8°, de 2ff., 319pp., 2 grands plans litho. se dépl. dessinés par Philippon et lithographiés par Walter et Muller, et 5 plans dépl. demi-basane verte époque, dos lisse à filets dorés, nbr. rousseurs, bon exemplaire. (ex-libris gravé Biblioth. M. Dunoyer de Segonzac).

Edition originale. En 1826, Ferrus quittant la Salpêtrière pour être nommé médecin en chef à Bicêtre, visita hôpitaux et asiles en France et en Angleterre (Bethleem, Whitehouse, Bedford, Saint-Luc..) avant sa prise de fonction. Il consigna ses observations dans ce mémoire qui ne parut qu'en 1834. Il signale les conditions révoltantes de détention des aliénés, le nombre trop restreint, en province, de maisons destinées à les recevoir, l'insalubrité et le manque de place qui conduit à l'incarcération dans les prisons, le mélange de pathologies différentes qui en découle. Les établissements spéciaux eux-mêmes ne lui paraissent pas offrir, du point de vue du traitement, toutes les conditions souhaitables. Ferrus fut l'âme des travaux préparatoires de la loi de 1838 ¶ Semelaigne Pionniers psy. I.163.

Item #21026

Prix: 1,400.00 €  autres monnaies

Voir tous les articles dans Psychiatrie
Voir tous les articles par ,