[LA CHESNÉE-MONSTEREUL (Charles de)] Traité des tulipes, Avec la manière de les bien cultiver, leurs noms, leurs couleurs, & leur beauté Paris, chez Charles de Sercy, 1678, in 12, de 118pp., - relié à la suite : Ardene (Jean Paul de Rome d') Traité des Tulipes qui non seulement réunit tout ce qu'on avoit précédemment écrit de raisonnable, mais est augmenté de quantité de remarques nouvelles sur l'éducation de cette belle fleur. Avignon, chez Louis Chambeau, 1760, de 252pp. 2ff., ill. de deux grandes planches de tulipes se dépl. gravées par Duflos, pl. basane marbrée 18e, dos lisse orné en long, qq. restaurations anciennes aux coiffes,. Intéressant exemplaire comprenant deux textes importants sur les tulipes.

EUR 2200.00

Traité des tulipes
click to zoom

Traité des tulipes Traité des tulipes Traité des tulipes

-1) C'est un des premiers traités consacrés exclusivement à la culture des tulipes, il est rare. C'est en fait une reprise du "Floriste françois" de Charles de La Chesnée Monstereul, paru à Caen en 1654, dont ce tirage de 1678 constitue une réimpression pirate, publiée sans le nom de l'auteur. Comme l'original, le traité se termine par un substantiel Catalogue de plusieurs noms de tulipes, avec la quantité et distinction de leurs couleurs (pp. 83-114). Très rare et méconnu des bibliographies et catalogues spécialisés, le Traité des tulipes manque à la plupart des collections botaniques. ¶ G. Gibault, Jour. Soc. nat. hort. France, IV. 6:734. 1905. - J. Lelong Bibliothèque Historique, contenant le catalogue des ouvrages ... 1768, I. p.201 "un des premiers qui ait donné sur la tulipe un traité en forme ... en 1678 on donna une nouvelle édition..." - Le cat. CCFR n'en recense que 5 exemplaires (BNF, Museum, Rouen, Le Mans, La Flèche). Rappelons que la crise de la tulipe ou "tulipomanie" (1620-1637) est ce célèbre épisode de l'histoire économique des Pays-Bas, au cours duquel le prix des oignons de tulipe connut une hausse vertigineuse avant de retomber brutalement. Au plus fort de la tulipomanie, en février 1637, un bulbe se négociait pour un montant égal à dix fois le salaire annuel d'un artisan. Cet épisode est considéré par certains économistes comme la "première bulle spéculative de l'histoire". -2) Edition originale du traité consacré uniquement aux tulipes. Histoire, culture, instructions, maladies, conservation, termes techniques appropriés à la tulipe. ¶ J. Lelong, n°3497 - II. Cleveland Herbal Collections, n°451. cf. Charles Bourgeois le Père J.-P. de Rome d'Ardène, botaniste et agronome provençal (1690-1769) in Revue d'histoire de la pharmacie, n°203, 1969, p. 463.

Item ID: 20609



Site by Bibliopolis