MIRABEAU (Honoré Gabr. Riquetti, Comte de) De la constitution monétaire, précédé d'observations sur le rapport du Comité des Monnoies, & suivi d'un projet de Lois Monétaires. Présenté à l'Assemblée Nationale. N.B. On a placé en notes, à la suite de cet ouvrage, ce qui doit servir de preuve, donner plus de développement, ou exiger plus d'attention. P., de l'Imprimerie Nationale, 1790, in 8°, de XXVII-154pp. 1 tableau dépl., puis 24pp. et 15pp., en 1 vol. cart. papier moderne genre ancien, cachets.

EUR 450.00

De la constitution monétaire
click to zoom

Très rare et important ensemble sur la monnaie. Mirabeau insiste ici "qu'il ne faut qu'une seule monnoie constitutionnelle, parce que la monnoie étant une mesure doit être égale dans toutes ses parties et invariable, ce qui ne peut pas être si vous admettez deux métaux pour cette mesure". Son projet détaille aussi l'administration générale des monnaies, le nombre d'Hôtels des Monnaies, ramenés à 7: Paris, Lille, Nantes, Bordeaux, Marseille, Lyon, Metz ou Strasbourg, les graveurs qui seront recrutés par concours, les changeurs, la fabrication, etc... Les pp. 137 à 154 contiennent les observations sur une brochure apologétique de M. Solignac, et sont suivies des: Observations de M. Mirabeau l'ainé relativement à l'essai sur la proportion de l'or à l'argent qui seroit la plus convenable dans la monnoie de France, par M. F. Solignac (1790), et Réponse de M. Solignac aux observations de M. Mirabeau l'ainé, relativement à l'essai de la proportion de l'or à l'argent, qui serait la plus convenable dans la monnoie de France. ¶ Tourneux 13226 - 13227 - 13228. Coquelin & Guillaumin II.204 (monnaie) - Manque à l'INED et à Einaudi.

Item ID: 7248



Site by Bibliopolis