HECQUET (Ph.) Reflexions sur l'usage de l'opium, des calmants et des narcotiques, pour la guérison des maladies, Paris, Chez Guillaume Cavelier fils, 1726, in 12, de 4ff. 374pp. & 7ff. de table 1f. bl., pl. veau brun époque, dos orné, coiffe sup. usée, mors fendus mais reliure solide. (ex-libris gravé Dr. François Moutier)

EUR 600.00

Reflexions sur l'usage de l'opium, des calmants et des narcotiques
click to zoom

Reflexions sur l'usage de l'opium, des calmants et des narcotiques

Edition originale. Praticien réputé, Hecquet note que ce remède, qualifié de "naturel à l'homme", est habituel chez les Orientaux. L'opium est donc un remède certain pour la guérison des maladies... sa vertu ... est de modérer les saillies du sang, de calmer ses troubles, d'arrêter les emportemens. ¶ Dezeimeris III. 81 - Hirsch III, p.112 - Bayle & Thillaye II, p.107 - Neu 1869 - Osler 2916.

Item ID: 20620




Site by Bibliopolis