La santé par la transpiration

SANCTORIUS La médecine statique, ou l'art de se conserver la santé par la transpiration; traduite en françois par feu M. Le Breton médecin de la Faculté de Paris. P., Cl. Jombert, 1722, in 16, de 7ff.-219pp.-2ff., ill. d'un curieux front. gravé, pl. veau époque, dos orné, bon exemplaire.

EUR 750.00

La médecine statique
click to zoom

La médecine statique

Première traduction française de la célèbre Médecine statique de l'ingénieux médecin italien Santorio mort en 1636. Peu d'ouvrages ont atteint un degré de célébrité comparable à celui-ci. Santorio fit le premier la distinction entre la transpiration insensible et la sueur, et introduisit les méthodes de mesure en physiologie : mesure de la température, du poids et du pouls. Pour ses expérimentations il avait fait fabriquer un siège mécanique suspendu et mu par des rouages si parfaits qu'il tenait lieu de balance très précise. Se pesant plusieurs fois par jour ainsi que ses aliments, il réussit à déterminer le poids et la quantité de transpiration et établit le rapport de celle-ci avec les aliments. La traduction est due au médecin alchimiste Jean Le Breton, l'auteur des Clefs de la philosophie spagyrique. ¶ Dezeimeris VII. 63 - Blake p.401 - Garrison-Morton n°573 "Sanctorius was the founder of the physiology of metabolism. He introduced into physiology exact methods of measurement, pulse counting, temperature determination, and weighing." - Dorbon n°4385.

Item ID: 20531




Site by Bibliopolis