La prostitution publique

RESTIF DE LA BRETONNE (N.) Le Pornographe, ou idées d'un honnête-homme sur un projet de règlement pour les Prostituées, propre à prévenir les malheurs qu'occasionne le publicisme des femmes: avec des notes historiques et justificatives. à Londres, chez Jean Nourse, & à Paris, chez Delalain, 1769, in 8°, de 368pp., bien complet des deux faux-titres "idées singulières, première (et) 2e partie", demi-veau moucheté moderne genre ancien, dos entièrement orné, tr. rouge. Jolie reliure pastiche.

EUR 1300.00

Le Pornographe
click to zoom

Rare édition originale, du premier tirage avec le nom du libraire Delalain au titre. Ce dernier, par peur de la censure, fit retirer son nom des tirages suivants. C'est un vaste projet de "rationalisation" de la prostitution. Restif qui connaissait bien le sujet, propose d'ériger la prostitution en institution publique sous forme d'établissements appelés "Parthénions". Il explique dans "Mes ouvrages" (p.121) que le "titre du Pornographe... est composé de deux mots grecs: porne, prostituée, et graphos, écrivain, ce qui signifie: écrivain sur la prostitution". Il raconte, d'ailleurs, qu'il "avait vu des filles publiques" en 1755-1759, ainsi qu'en 1761-1769 pour faire le Pornographe... ¶ Rives Childs p.210 "On trouve donc rarement des exemplaires avec le nom de Delalain..." - INED 3790 - Gay amour, femmes III.814 "Certains détails sont assez obscènes" - Lacroix p.102 n°3 "Linguet aurait collaboré à ce texte".

Item ID: 20526




Site by Bibliopolis