La peste de Marseille en 1720

PICHATTY DE CROISLAINTE (Sieur) Journal abrégé de ce qui s'est passé en la ville de Marseille, depuis qu'elle est affligée de la contagion, Tiré du Mémorial de la Chambre du Conseil de l'Hôtel de Ville, tenu par le Sr Pichatty de Croislainte, Conseil et Orateur de la Communauté et Procureur du Roy, de la Police. Paris, Henry Charpentier, Jacques Josse et Pierre Prault, 1721, in 8°, de 2ff. 172 pp. 2ff., pl. veau marbré époque, dos orné, chaînette dorée sur les plats, coiffes et coins lèg. frottés, qq. taches (ex-libris gravé Victor de Laprade, académicien) Victor de Laprade fut professeur à la faculté de Lyon, élu à l'Académie française au fauteuil d'Alfred de Musset en 1858 et député du Rhône de 1871 à 1873. Ses poésies sont inspirées par Chateaubriand et Lamartine. Il était l'ami du philosophe A. Blanc de Saint-Bonnet.

EUR 650.00

Journal abrégé de ce qui s'est passé en la ville de Marseille, depuis qu'elle est affligée de la contagion
click to zoom

Journal abrégé de ce qui s'est passé en la ville de Marseille, depuis qu'elle est affligée de la contagion

Seconde édition imprimée à Carpentras quelques mois après la rarissime édition originale marseillaise saisie dès sa parution. C'est une relation détaillée et fidèle de l'effroyable épidémie de peste qui frappa Marseille et la Provence en 1720. C'est la dernière grande épidémie de peste enregistrée en France. "Le Grand-Saint-Antoine", un bateau en provenance du Levant semble être à l'origine de l'épidémie. La peste s'étend rapidement et entraîne près 40 000 décès sur 90 000 habitants, puis en Provence où elle fait près de 100 000 victimes sur une population de 400 000 habitants. L'enlèvement des cadavres du quartier de la Tourette par les galériens de l'Arsenal, mobilisés à cet effet sous les ordres du chevalier Roze constitue un fait majeur de ce tragique évènement. Marseille n'est pas la seule cité atteinte par l'épidémie qui touche également Arles, Aix-en-Provence, Toulon, puis Allauch, Cassis, Aubagne, Alès et Avignon. Coste estime que "cette relation constitue l'une des trois sources essentielles pour l'historiographe de la peste de Marseille" ¶ cf. J. Coste, Représentations et comportements en temps d'épidémie dans la littérature imprimée de peste (1490-1725), p.54 etc.

Item ID: 20499



Site by Bibliopolis