L'exemplaire du Major F.G. Irwin

(ORDRE DU TEMPLE - recueil) (JUGE, Louis Th.) Histoire curieuse de la démission d'un grand chancelier de l'Ordre du Temple, Grand-Comte ministre de l'Ordre, et vénérable doyen de la grande maison métropolitaine d'initiation... Paris, ex typis militiae templi, 1837, in 8°, de 2ff. 112pp., blasons et figures in t., - suivi de : (JUGE, Louis Th.). Lettre aux soi-disans membres du conseil général d'administration de l'Ordre du Temple, faisant suite à l'histoire curieuse de la démission d'un Grand-Chancelier de cet Ordre en 1836. Paris, imp. de l'Ordre du Temple, 1837, plaq. in 8°, de 39pp., - suivi de : Militia Templi. Ad Majorem Dei Gloriam. Rapport ministériel au Grand-Maître, signé Jules d'Helvétie, Ant. Mich. de Champagne et F. Alex. de Pensacola. Lutetiae Paris. ex typis militiae Templi 1833, plaq. de 8pp. - suivi de : [MORISON DE GREENFIELD (Dr. Ch.)]. Réflexions d'un ancien Templier. Paris, E. Duverger, 1836, plaq. in 8°, de14pp., soit 4 textes rares consacrés à l'Ordre du Temple reliés en 1 vol. demi-chagrin brun époque à coins, étiquette au premier plat "Charlesworth Masonic Library", qq. rousseurs (ex-libris gravé F.G. Irwin) Le Major F.G. Irwin (1828-1892) initié dans une loge de Gibraltar en 1857, dirigea le Collège de Bristol de la SRIA, membre des "Fratres Lucis" de Keneth MacKenzie, il sera aussi membre de la Golden Dawn.

EUR 850.00

(JUGE, Louis Th.) Histoire curieuse de la démission d'un grand chancelier de l'Ordre du Temple
click to zoom

(JUGE, Louis Th.) Histoire curieuse de la démission d'un grand chancelier de l'Ordre du Temple (JUGE, Louis Th.) Histoire curieuse de la démission d'un grand chancelier de l'Ordre du Temple

-1) Très rare édition originale. ¶ Fesch 790 - Dessubré 547 - Dorbon 6059: "Cet écrit de celui qui, dans l'Ordre, portait le nom de Louis-Théodore de Tulle est l'un des plus importants sur les dissensions intimes des néo-templiers et sur la lutte que la majorité eut à soutenir contre les prétentions du Grand-Maître, Fabré-Palaprat, qui voulait imposer le rite johannite et se faire reconnaître comme souverain pontife et patriarche". -2) Très rare lettre adressée au Conseil d'Administration de l'Ordre du Temple par le F.: Chev. L. Th. Juge, signant sous le nom de Commandeur Théodore de Tulle. Il y dénonce violemment les agissements mensongers du Grand-Maître démissionnaire Fabré-Palaprat. ¶ Manque à Dessubré et à Fesch. -3) Rare rapport fait au Grand-Maître Fabré-Palaprat, par Jules d'Helvétie, Ant. Mich. de Champagne et F. Alex. de Pensacola. ¶ Fesch p. 1130 (d'après le cat. du G.O.) - Manque à Dessubré -4) Très rare plaquette due au célèbre médecin et bibliophile écossais ayant surtout vécu à Paris et qui fut très actif dans les hautes sphères maçonniques et chevaleresques. Reçu 33e par le Comte de Grasse-Tilly, il fut le fondateur du Suprême Conseil d'Ecosse. Il forma avec l'aide du libraire Guillemot, quai des Grands Augustins, la collection la plus considérable en documents maçonniques. Décédé en 1849, sa veuve fit don de sa bibliothèque à la Grande Loge d'Ecosse. Membre des Néo-Templiers de Fabré-Palaprat, il fut Grand Prieur d'Arabie. Dans ce texte il démontre, preuves à l'appui, que l'Ordre avait toujours exigé de ses adeptes de professer la religion catholique, apostolique et romaine, et s'étonne de la nouvelle direction religieuse prise par l'Ordre du Temple, à savoir le remplacement de la religion catholique par la religion "johannite", invention du Grand-Maître Fabré-Palaprat en 1824. Il conclut en demandant : "Qu'est-ce donc que cette religion que l'on ne connaissait pas avant 1824, si nécessaire à professer en 1832, et que l'on regarde comme inutile en 1836 ? " ¶ Fesch col. 991 - Kloss 2387 - Manque à Dessubré.

Item ID: 20466




Site by Bibliopolis