Une anti-maçonnerie

BORDELON (Abbé L.) La coterie des anti-façonniers, établie dans L.C.J.D.B.L.S. Première relation, où l'on traite de l'établissement de cette Coterie. à Paris, chez Charles Le Clerc, 1716, in 16, de 4ff. 152pp., demi-percal. fauve 19e, p. de titre noire, petites taches brunes aux 8 derniers ff.

EUR 450.00

La coterie des anti-façonniers
click to zoom

La coterie des anti-façonniers

Edition originale française parue avant l'édition d'Amsterdam. Curieuse satire du très prolixe abbé Bordelon. Cette coterie supposée ressemble fort à une anti-maçonnerie : composée de 20 personnes ennemies des cérémonies et des façons, des règles, et ne se contraignant en rien, tout cérémonial y étant banni, ainsi que toutes précautions gênantes... Le lieu dans lequel s'assemblaient une fois par mois ces anti-façonniers était en forme de "boule", pouvant être transporté aussi facilement qu'une tente, aussi le changeait-on souvent de place... Bref, tout le contraire d'une Loge maçonnique. Les membres de cette société pouvaient parler de tout, sans contrainte ... et l'assemblée comptait 3 femmes et 17 hommes. A propos de la date de publication du pamphlet, on notera que la franc-maçonnerie s'organisa officiellement à Londres en juin 1717 sous forme d'Obédience. ¶ J.L. Quoy-Bodin perçoit un lien entre cette coterie et "l'ordre libertin de la Félicité", cf. Autour de deux sociétés secrètes libertines sous Louis XV: l'Ordre de la Félicité et l'Ordre Hermaphrodite, par Jean-Luc Quoy-Bodin, Revue Hist. T. 276 (1986), pp. 57-84 - Fesch Biblio F.M. p.179 - Dinaux Soc. Badines I. p.36. "... société particulière qui s'était formée à l'instar des coteries anglaises..." - Biblioth. Viollet-le-Duc p.178 - Cat. Biblioth. Thory archives du Rit. Ecoss. Phil. n°310 - Gay femmes I. 741 - pas dans Caillet, ni Dorbon.

Item ID: 20400




Site by Bibliopolis