Les premières locomotives anglaises

COSTE (Léon) et Auguste PERDONNET Mémoire sur les chemins à ornières, Paris, Bachelier, 1830, in 8°, de 200pp., ill. de 3 grandes planches gravées se dépl. de locomotives, cart. papier marbré moderne genre ancien, p. de t. bleue, rousseurs (ex-libris Charles Dollfus, historien de la locomotion)

EUR 800.00

Mémoire sur les chemins à ornières
click to zoom

Mémoire sur les chemins à ornières Mémoire sur les chemins à ornières

Edition originale rare. C'est le premier texte de l'ingénieur A. Perdonnet consacré au chemins de fer (chemins à ornières). Un ouvrage rédigé à l'issue d'un voyage d'étude en 1828 en Angleterre avec son collègue polytechnicien Léon Coste. Il y est surtout question des première locomotives anglaises de Stephenson, Wood, Tredgold, James & Anderson, la fusée (the Rocket), la Sans-Pareil, la Cyclopède, la Persévérance... C'est en 1830 que Perdonnet intègre l'équipe d'ingénieurs travaillant sur le projet et la construction du chemin de fer de Paris à Saint-Germain, qui sera inaugurée en août 1837. C'est la première ligne de voyageurs en France. Il sera ensuite directeur de l'École Centrale des Arts et Manufactures de 1862 à 1867. ¶ Laurent de Villedeuil Biblio. chemins de fer p.104. "Cet ouvrage est, à proprement parler, une description des chemins de fer anglais que les deux ingénieurs avaient visités en 1828..."

Item ID: 20376



Site by Bibliopolis