HIPPOCRATE Traité... des airs, des eaux et des lieux, traduction nouvelle avec le texte grec collationné sur deux manuscrits, des notes critiques, historiques et médicales .... un tableau comparatif... une carte & les index nécessaires par Coray. Paris, impr. de Baudelot et Eberhart, 1800, 2 vol. in 8°, de 2ff. CLXXX-170pp. 1f. & 2ff. 484pp., ill. d'un grand tableau se dépl. et d'une carte gravée se dépl., demi-veau brun romantique, dos orné, petit manque à un mors sup., qq. très rares rouss. sinon bon exemplaire.

EUR 750.00

Traité... des airs, des eaux et des lieux
click to zoom

Célèbre édition érudite bilingue donnée par le Dr. A. Coray, né en 1748 à Smyrne et diplômé de la faculté de médecine de Montpellier. Émile Littré, dira de cette édition critique : "En sa triple qualité de Grec, de médecin et d'helléniste, Coray était plus propre qu'aucun autre à donner une édition du Traité des Airs, des Eaux et des Lieux ; et j'ai cru ne pouvoir trop puiser à une source d'érudition aussi abondante et aussi sûre...". Les notes purement philologiques, sont en effet des modèles de critique littéraire et méritent des éloges sans réserve. Le "traité des Airs, des Eaux et des Lieux" se divise en deux sections : la première consacrée à l'étude des influences extérieures sur l'organisme ; la seconde, à l'étude de ces mêmes influences sur les facultés morales de l'homme, sur les institutions des peuples et le caractère des nations. Hippocrate y défend l'idée que c'est le climat, le milieu géographique, l'alimentation qui expliquent les différences entre les peuples. Montesquieu dota la théorie des climats d'une force retentissante en l'appliquant au seul domaine politique. La théorie des climats apparaîtra une dernière fois dans la philosophie allemande de Herder et Hegel. ¶ Brunet III. 175 "traduction très estimée".

Item ID: 20356




Site by Bibliopolis