THUNBERG (Carl Peter) et (J. B. de LAMARCK) Voyages au Japon, par le Cap de Bonne-Espérance, les îles de la Sonde, &c. Traduits, rédigés et augmentés de notes considérables sur la religion, le gouvernement, le commerce, l'industrie et les langues... particulièrement sur le Javan et le Malai par L. Langlès, conservateur des manuscrits orientaux de la Bibliothèque Nationale, et professeur de Persan, de Tatar-Mantchou, &t... et revus, quant à la partie d'histoire naturelle, par J. B. Lamarck, professeur ... au Museum national d'histoire naturelle Paris, Benoît Dandré, Garnery, Obré, an IV-1796, 4 vol. in 8°, de 2ff. LXIV 417pp. 1 portrait et une planche gravée h.t. et une vignette in t., VIII-1f. 430pp. 4 planches gravées, VIII-445pp. 4 planches gravées, et XII-462pp. 19 planches gravées certaines se dépl, soit en tout un portrait et 28 planches gravées, pl. veau porphyre époque, dos lisse orné, p. de t. verte, encadrement de dentelle dorée sur les plats, tr. marbrées, qq. rares brunissures en marge sinon bel exemplaire.

EUR 3000.00

Voyages au Japon
click to zoom

Voyages au Japon Voyages au Japon Voyages au Japon

Une des premières sources sur le Japon. Carl-Peter Thunberg (1743-1828) naturaliste, botaniste et explorateur suédois, fut l'un des élèves de Carl von Linné. Son séjour au Japon et ses observations durèrent quinze mois. Il quitte la Suède en 1771, comme médecin à bord d'un navire de la Compagnie hollandaise des Indes orientales. Après une escale de trois ans au Cap dans la colonie hollandaise pour se familiariser avec la langue afin de se faire passer pour un Hollandais au Japon, puisqu'ils étaient les seuls étrangers à pouvoir y entrer. Il résida ainsi au comptoir hollandais de Dejima, une île artificielle dans le port de Nagasaki. De retour en Suède, grâce au succès de son ouvrage, il succéda à Linné à l'Université d'Uppsala, jusqu'à sa propre mort en 1828. C'est avant tout un observateur précis à la méthode rigoureuse. Durant son séjour africain, il fit plusieurs expéditions à l'intérieur des terres, afin de collecter des spécimens de plantes et d'animaux. Le 1er volume contient des observations sur les Hottentots. Le 2e volume contient la suite du voyage le long de la côte Est de l'Afrique, et les étapes à Java, Batavia, l'arrivée au Japon et à Nagasaki. Là il parvint à conduire quelques recherches botaniques. Il négocia en particulier l'échange de connaissances de médecine occidentale contre des spécimens végétaux. En 1776, il accompagna le directeur de la colonie hollandaise lors d'une visite au Shogun à Edo (Tokyo) et en profita pour herboriser. Cette visite figure dans le 3e volume qui est consacré au commerce entre la Chine et le Japon. Le 4e volume aborde les coutumes, les armes, l'agriculture, les arts et sciences, les manufactures, l'architecture, l'astronomie, la chimie, la législation, l'histoire, l'art militaire, la musique, la médecine, la navigation. ¶ Cordier Biblio. Japonica p.447 - Boucher de la Richarderie V, p.234-262 - Gay 3151 - Chadenat 1763.

Item ID: 20295



Site by Bibliopolis