La poudre de sympathie

DIGBY (Chevalier) Discours fait en une célèbre assemblée, touchant la guérison des playes par la poudre de sympathie, où sa composition est enseignée, & plusieurs autres merveilles de la Nature sont développées ... imprimé à Rouen, & se vend à Paris, chez A. Courbé, 1660, in 12, de 195pp. 1f., pl. vélin époque, qq. taches sinon bon exemplaire.

EUR 750.00

Discours fait en une célèbre assemblée
click to zoom

Discours fait en une célèbre assemblée

Seconde édition française de ce traité de la poudre de sympathie, la première datant de 1658. Rappelons que la préparation à base de vitriol, dont le chevalier Digby acheta le secret à un moine italien, fit fureur à la cour de Jacques Ier et en France sous le nom de "poudre de sympathie". Dans ses principes de guérison, Digby semble avoir prévu le magnétisme 100 ans avant Mesmer. En effet, ne déclare-t-il pas que "tout corps envoye une continuelle émanation d'atomes hors de soy" et que "l'imagination forte d'une personne agit merveilleusement sur celle d'une autre qui l'a plus faible et passive". ¶ Rare Caillet n°3124 ne cite pas cette édition - idem pour Dorbon - Ferguson I.213 "Digby was a member of the nucleus of experimental philosophers who afterwards founded the Royal Society" - Krivatsy n°3242.

Item ID: 20098




Site by Bibliopolis