[CAILLEAU (A. Ch.)] Vie privée et criminelle d'Antoine-François Desrues, contenant les particularités de sa jeunesse, ses mauvaises inclinations, son insigne hypocrisie; & le détail des manoeuvres abominables & des crimes atroces commis, de dessein prémédité, par ce scélérat, envers la Dame de Lamotte & son fils. à Avignon, et se trouve à Paris, chez Cailleau, 1777, in 12, de 130pp., portrait gravé en front., demi-veau bleu XIXe, coiffes et charnières frottées, petite restauration à deux ff. sinon bon exemplaire.

EUR 650.00

Vie privée et criminelle d'Antoine-François Desrues
click to zoom

Vie privée et criminelle d'Antoine-François Desrues

Edition originale. L'épicier Desrues s'était enrichi d'escroqueries et empoisonna la femme et le fils de son créancier. Il fut roué vif en 1777 en place de Grève, son corps fut brûlé et les cendres dispersées. La littérature populaire en fit le prototype de l'assassin fourbe et méchant, ceci d'autant plus qu'il aurait été hermaphrodite. L'affaire causa un grand trouble dans la population, car le petit peuple voyait en lui un simple martyr, ce qui conduisit les autorités à faire diffuser des textes et images pour convaincre le public de sa culpabilité. Cailleau semble avoir été l'homme de cette propagande. ¶ Barbier IV.973.

Item ID: 20046




Site by Bibliopolis