Le jardin à l'anglaise, 1771

WHATELY (Thomas) L'Art de former les jardins modernes, ou l'art des jardins anglois. Traduit de l'Anglais. A quoi le traducteur a ajouté un discours préliminaire sur l'origine de l'art, des notes sur le texte & une description détaillée des jardins de Stowe... à Paris, chez Charles-Antoine Jombert, 1771, in 8°, de 1f. LXIV-404pp., ill. d'un grand plan gravé se dépl. de jardins de Stowe, cart. papier marbré moderne genre ancien, rousseurs aux premiers et derniers ff. sinon bon exemplaire.

EUR 700.00

L'Art de former les jardins modernes
click to zoom

L'Art de former les jardins modernes

Première édition française dans la traduction du botaniste François de Paule Latapie (1739-1823) qui a ajouté une description détaillée des jardins de Stowe. Thomas Whately (1728-1772), secrétaire de Lord Grenville, chancelier de l'Echiquier, eut donc la possibilité de fréquenter de près les jardins de Stowe House. Son traité est d'importance et se situe avant ceux de Walpole et Repton, établissant ainsi l'esthétique du jardin à l'anglaise, privilégiant les points de vue pittoresques au sein d'une imitation artistique de la nature. Tomas Jefferson fut très influencé par le traité Whately, dont il disait "While his descriptions in point of style are models of perfect elegance and classical correctness, they are as remarkable for their exactness. I always walked over the gardens with his book in my hand, examined with attention the particular spots he described, found them so justly characterised by him as to be easily recognised, and saw with wonder, that his fine imagination had never been able to seduce him from the truth". "The most comprehensive work on the theory of landscape design developed by the natural school before the time of Humphrey Repton" (Blanche Henrey). ¶ de Ganay, Biblio. de l'art des jardins, 87.

Item ID: 19978




Site by Bibliopolis