BONALD (Vte Louis de) Du divorce considéré au XIX° siècle, relativement à l'état domestique et à l'état public de la société... Paris, chez Le Clere, 1801, in 8°, de 2ff. LVI-220pp., cart. papier marbré moderne genre ancien, exemplaire grand de marges.

EUR 200.00

Du divorce considéré au XIX° siècle
click to zoom

Du divorce considéré au XIX° siècle

Edition originale. Le Vte de Bonald fut la grande voix des légitimistes. Il est considéré depuis Émile Durkheim comme un des fondateurs de la sociologie. Les derniers développements de l'anthropologie sociale ont fait reconsidérer positivement son oeuvre. Son ouvrage sur le divorce fut le plus fameux des plaidoyers en faveur de l'indissolubilité du mariage. Comment, disait-il, « traiter du divorce, qui désunit le père, la mère, l'enfant, sans parler de la société, qui les réunit ? Comment traiter de l'état domestique de société ou de la famille, sans considérer l'état public ou politique qui intervient à sa formation, pour en garantir la stabilité et en assurer les effets ? » . Dès 1815, il propose une loi interdisant le divorce traité de « poison révolutionnaire ». La loi Bonald votée le 8 mai 1816 rétablit la séparation de corps et restera en vigueur jusqu'en 1884. ¶ Quérard Fr. litt. I.384 - A. Koyré, Louis de Bonald, in Les Doctrines politiques modernes, New York 1947.

Item ID: 19482




Site by Bibliopolis