BEER (Georg Joseph) Moyens infaillibles de conserver sa vue en bon état, jusqu'à une extrême vieillesse et de la rétablir et la fortifier lorsqu'elle s'est affaiblie. Avec la manière de s'aider soi-même, dans des cas accidentels qui n'exigent pas la présence des gens de l'art, et celle de traiter les yeux pendant et après la petite vérole. Traduit de l'Allemand, ... avec une planche indicative; auxquels on a ajouté quelques observations sur les inconvéniens et dangers des lunettes communes. Seconde édition, revue et corrigée. Paris, Monnot et Antoine, 1804, in 8°, de X-168pp., 1 planche gravée h.t. représentant un instrument permettant d'administrer un bain de rosée ainsi qu'un écritoire portatif, cartonnage moderne papier marbré genre ancien, pièce de titre au 1er plat. Bel exemplaire.

EUR 500.00

Moyens infaillibles de conserver sa vue en bon état
click to zoom

2e édition française de cet important traité d'hygiène des yeux par le fondateur de l'école viennoise d'ophtalmologie. Premier ouvrage sérieux sur ce sujet, il sera traduit dans de nombreuses langues et connaîtra plusieurs éditions. Georg Joseph Beer fonda en 1786, à Vienne, le premier hôpital des yeux. C'est aussi le premier juif diplômé d'Autriche et beaucoup de ses élèves deviendront des ophtalmologues réputés. ¶ Garrison & Morton 5842 pour "Lehre von den Augenkrankheiten", édit. de1813-1817: "He was a distinguished iridectomist. Many of his pupils became famous ophtalmic surgeons. Boeer opened the first known eye hospital in 1786 in Vienna. He was the first Jew to graduate in Austria." - Waller 830 pour la 5e édit. française - Wellcome II, 130 pour les 3ème et 4ème édit. françaises.

Item ID: 18234




Site by Bibliopolis