MIRABEAU (Honoré Gabr. Riquetti, Comte de) Observations d'un voyageur anglais sur la Maison de la Force appelée Bicêtre, suivies de réflexions sur les effets de la sévérité des peines, et sur la législation criminelle de la Grande-Bretagne... Avec une lettre de M. Benjamin Franklin. S.l., (Paris), 1788, in 8°, de VII-1f. 128pp., cart. papier marbré moderne genre ancien, titre au 1er plat, légère mouillure en marge.

EUR 850.00

Observations d'un voyageur anglais sur la Maison de la Force appelée Bicêtre
click to zoom

Edition originale de ce très rare et violent pamphlet de Mirabeau. "Je savais, comme tout le monde, que Bicêtre était à la fois un hôpital et une prison; mais j'ignorais que l'hôpital eut été construit pour engendrer des maladies et la prison pour enfanter des crimes." Mirabeau dénonce de manière vive le système pénitentiaire français et conseille au corps judiciaire de se tourner vers l'Angleterre pour trouver des solutions : " en Angleterre, il n'y a qu'à corriger au lieu que chez nous tout est à refaire... Nous vivons au milieu d'une foule d'oppressions et de misères qui nous laissent à peu près indifférents..." ¶ Tourneux III/15251 - Einaudi n°3937

Item ID: 14196



Site by Bibliopolis