Introduction à l’analyse des infiniment petits, traduite du latin. Premiere partie : De la nature des fonctions des quantités variables; de leur décomposition en facteurs, & de leur développement en suites infinies; de la doctrine des logarithmes, des arcs de cercle, & de leurs sinus & cosinus... par M. Pezzi, précédée de l'éloge de M. Euler ... par le Marquis de Condorcet. EULER, Léonard.
Introduction à l’analyse des infiniment petits, traduite du latin. Premiere partie : De la nature des fonctions des quantités variables; de leur décomposition en facteurs, & de leur développement en suites infinies; de la doctrine des logarithmes, des arcs de cercle, & de leurs sinus & cosinus... par M. Pezzi, précédée de l'éloge de M. Euler ... par le Marquis de Condorcet.
Introduction à l’analyse des infiniment petits, traduite du latin. Premiere partie : De la nature des fonctions des quantités variables; de leur décomposition en facteurs, & de leur développement en suites infinies; de la doctrine des logarithmes, des arcs de cercle, & de leurs sinus & cosinus... par M. Pezzi, précédée de l'éloge de M. Euler ... par le Marquis de Condorcet.

Introduction à l’analyse des infiniment petits, traduite du latin. Premiere partie : De la nature des fonctions des quantités variables; de leur décomposition en facteurs, & de leur développement en suites infinies; de la doctrine des logarithmes, des arcs de cercle, & de leurs sinus & cosinus... par M. Pezzi, précédée de l'éloge de M. Euler ... par le Marquis de Condorcet.

à Strasbourg, Lie Académique, 1786, in 8°, de 3ff. IV-44pp. XII-346pp. 1f. d'errata, un tableau se dépl., le portrait d'Euler, ne figure pas dans cet exemplaire (il semble souvent manquer), pl. basane prophyre époque, dos lisse orné de gerbes et pots dorés, p. de t. verte, tr. marbrées, bon exemplaire (ex-libris gravé du Baron de Barante).

Très rare première édition en français imprimée à Strasbourg par P.J. Dannbach, seul ce premier volume a été publié. Cet ouvrage fondamental dans l’histoire des mathématiques a paru pour la première fois en latin de 1748. La traduction est de F. Pezzi et C. Kramp. Elle est précédée de l'éloge d'Euler par Condorcet prononcé en février 1785. C’est le premier traité d’analyse de conception moderne. ¶ Printing and the Mind of Man 196 : “In his ‘Introduction to Mathematical Analysis’ Euler did for modern anlysis what Euclid had done for ancient geometry. It contains an exposition of algebra, trigonometry and analytical geometry, both plane and solid, a definition of logarithms as exponents, and important contributions to the theory of equations. He evolved the modern exponential treatment of logarithms, including the fact that each number has an infinity of natural logarithms. In the early chapters there appears for the first time the definition of mathematical function, one of the fundamental concepts of modern mathematics.” - Conlon XXII p.124 "très rare" - Sotheran math. n°7690 - cat. CCFR seulement 5 ex. (BNF, Bordeaux, Vendôme, Sorbonne, Ecole des Ponts).

Item #21149

Prix: 1,400.00 €  autres monnaies

Voir tous les articles par ,