Observations sur l'usage des végétaux exotiques, et particulièrement du Gayac, de la Squine, de la Salsepareille et de la "Lobelia syphilitica", dans les maladies vénériennes. DUPAU, Dr. Jacques.
Observations sur l'usage des végétaux exotiques, et particulièrement du Gayac, de la Squine, de la Salsepareille et de la "Lobelia syphilitica", dans les maladies vénériennes.

Observations sur l'usage des végétaux exotiques, et particulièrement du Gayac, de la Squine, de la Salsepareille et de la "Lobelia syphilitica", dans les maladies vénériennes.

Paris, chez Guillot, & à Toulouse chez l'auteur, 1782, in 8°, de XII-103pp. cart. papier marbré moderne genre ancien, p. de titre au dos. Bon exemplaire.

Edition originale. Le bois de Gaïac était utilisé en décoction dans le traitement de la syphilis et de la tuberculose et sa sève servait au traitement de l'arthrite. La Squine ou Echina, a été rapportée de Chine au 16e siècle par les marins portugais et espagnols. La Salsepareille est utilisée notamment en cas de rhumatisme et de maladie de peau (eczéma, psoriasis), mais aussi d'anorexie ou goutte. ¶ Blake p.129 - cat. CCFR seulement 3 ex. (Montpellier, Toulouse & BNF).

Item #20163

Prix: 350.00 €  autres monnaies

Voir tous les articles dans Médecine
Voir tous les articles par ,