Le Révélateur du Grand Secret des Philosophes où les Disciples d'Hermès et les Rechercheurs du grand oeuvre trouveront très clairement expliquées toutes les choses nécessaires pour leur travail, [à Genève, chez Samuel de Tournes, 1688]. ABBATIA, Antonius de.
Le Révélateur du Grand Secret des Philosophes où les Disciples d'Hermès et les Rechercheurs du grand oeuvre trouveront très clairement expliquées toutes les choses nécessaires pour leur travail, [à Genève, chez Samuel de Tournes, 1688].
Le Révélateur du Grand Secret des Philosophes où les Disciples d'Hermès et les Rechercheurs du grand oeuvre trouveront très clairement expliquées toutes les choses nécessaires pour leur travail, [à Genève, chez Samuel de Tournes, 1688].
Le Révélateur du Grand Secret des Philosophes où les Disciples d'Hermès et les Rechercheurs du grand oeuvre trouveront très clairement expliquées toutes les choses nécessaires pour leur travail, [à Genève, chez Samuel de Tournes, 1688].
(MANUSCRIT D'ALCHIMIE début 18e)

Le Révélateur du Grand Secret des Philosophes où les Disciples d'Hermès et les Rechercheurs du grand oeuvre trouveront très clairement expliquées toutes les choses nécessaires pour leur travail, [à Genève, chez Samuel de Tournes, 1688].

S.l., (vers 1730), in 8°, de 354pp. 6ff. table & 3ff. bl., ill. d'une planche de "vases nécessaires pour l'ouvrage philosophique" h.t., manuscrit d'une belle écriture très lisible, rel. pl. veau blond du XXe siècle, qq. taches marginales (provenance Dr. Léo Mérigot, secrétaire d'Oswald Wirth).

Rare traduction française manuscrite inédite du début du XVIIIe s. de l'ouvrage alchimique attribué au moine italien Antonius de Abbatia (c. 1350) publié en latin chez Samuel de Tournes en 1688 sous le titre "Magni philosophorum arcani revelator". Il contient: "I. La très véritable et très pure révélation du très précieux secret des secrets du Magistère des Philosophes. II. L'ouvrage philosophique qui est appelé l'ouvrage de Jupiter. III. les sept paroles des Philosophes. IV. deux Épitres ou lettres d'Antoine d'Abatie et des annotations sur lesdites deux lettres. V. Secrets déduits et mis par escrit par un certain philosophe anonyme." Selon Ernest Bosc (Bibliographie générale des sciences occultes, n°93), ce traité a eu 3 éditions (en latin) en 1672, 1688 et 1702. Intéressante provenance avec une notice manuscrite moderne copiant l'extrait du Journal des Savants de 1688 consacré à cette édition précisant : "c'est le manuscrit de Louis (Léo) Mérigot" (secrétaire d'Oswald Wirth, ami et exécuteur testamentaire du Comte Pierre Vincenti, dit P.V. Piobb) : "L'Auteur de cet ouvrage promet positivement de révéler le secret du grand œuvre que les anciens Philosophes ont couvert de ténèbres mystérieuses. Avant que d'en venir à l'exécution de la promesse il avance comme une chose constante que tous les métaux sont composés de soufre & de mercure unis en une seule substance. Il n'entend pas le mercure commun mais le mercure qui étant lié avec le soufre par une chaleur minérale se convertit en quelque métal parfait ou imparfait (…)" Journal des Savants, 1688, p. 238. ¶ Concernant Antonius de Abbatia voir Ferguson, Bib. chemica I. p.2 "The author is said to have been a monk in Pavia, who lived about 1350, shortly after Raymund Lully, but this cannot be correct.. (and) Gmelin places him among the italian alchemists contemporary with Boyle."

Item #21264

Price: 4,800.00 €  other currencies

See all items in Alchemy
See all items by ,